Parmentier Bourguignon…

La semaine dernière je vous ai cuisiné un délicieux Bœuf Bourguignon… celui de mamie ;)… et bien entendu j’en ai fait beaucoup plus que nécessaire !
Bien entendu j’aurais pu, comme à mon habitude, congeler le surplus pour avoir un repas tout prêt mais cette fois ci j’ai eu envie d’utiliser les restes pour décliner mon bœuf bourguignon à travers plusieurs petites recettes très simples qui permettent d’accommoder les restes de façon délicieuses et ludiques !

La première recette sera donc un Parmentier Bourguignon qui nécessite les ingrédients complémentaires suivants :

  • Lait
  • Ail

Je ne vous donne pas de quantité puisque cela dépendra de votre quantité de restes et je considère qu’il vous reste également des pommes de terre vapeur…

J’ai servi ce Parmentier en verrine car j’ai fait cette recette un vendredi soir et que le vendredi c’est apéritif dînatoire à la maison !
Néanmoins vous vous embêterez moins en préparant de petits parmentier individuels.

C’est parti pour un Parmentier Bourguignon express…

Faire chauffer le lait avec l’ail haché
Écraser les pommes de terre à la fourchette ou au presse purée.
Incorporer le lait aillé.
Assaisonner.

Faire réchauffer légèrement votre bœuf bourguignon pour que la sauce retrouve une consistance un peu liquide.
Utilisez une passoire pour séparer la sauce des ingrédients solides (bœuf, lardons champignons, carottes, oignons grelots).
Réserver la sauce et hacher (avec un couteau… pas de mixer !) la viande et les ingrédients.

Dans chaque plat individuel, mettre une première couche de purée à l’ail, puis une bonne couche de bœuf bourguignon, puis une fine couche de purée et terminer avec une fine couche de sauce.
Filmer chaque plat et percer quelques trous.
Faire réchauffer au micro onde (la durée sera fonction de la taille de vos plats…) 2 minutes environ et servir avec une petite salade verte…

Je n’ai qu’un mot à dire… Miam 😉

Bon appétit !


Inscrivez-vous pour recevoir les nouvelles recettes chaque semaine !


1 réflexion au sujet de « Parmentier Bourguignon… »

Laisser un commentaire